rhino vray 3
Il est maintenant plus rapide que jamais de créer des rendus photoréalistes dans Rhino.
Avec de nouveaux contrôles intuitifs et des presets de rendu rapides, vous pouvez vous concentrer sur la conception et non sur les détails techniques.

Quelle est la précision de Rhino ?

Étant donné que Rhino est un modeleur de forme libre et que la plupart des modeleurs de forme libre ne sont pas assez précis pour effectuer des analyses de fabrication ou d'étude technique, beaucoup de personnes pensent que Rhino n'est pas assez précis pour leurs applications.

En fait, Rhino est aussi ou voir même plus précis que la plupart des logiciels de DAO.

Et voilà pourquoi :

Les méthodes les plus utilisées pour enregistrer des modèles 3-D sur support informatique sont au nombre de deux.

La première méthode utilise des maillages (parfois appelés facettes), qui sont employés normalement pour le rendu, l'animation ou le dessin conceptuel. Même si les modeleurs à maillage utilisent souvent des techniques qui s'avèrent très précises pour la création de modèles tels que des sphères, des cubes, des splines, voir même des NURBS, en arrière-plan ils transforment tous les objets en maillages. Les maillages sont imprécis par nature car un maillage est tout simplement une collection de triangles mis à plat. Même si une surface est courbée, un modeleur à maillage la représentera toujours avec des triangles mis à plat. Ceci est suffisant pour la plupart des rendus, des animations et des jeux mais pas pour la fabrication. De nombreux processus de fabrication utilisent des maillages mais la densité de ces derniers doit être contrôlée par l'application utilisée pour la fabrication afin d'obtenir la précision désirée. Rhino n'utilise pas de maillages pour la modélisation, mais il peut convertir les NURBS en maillages en utilisant n'importe quelle densité nécessaire pour l'exportation de fichiers et le rendu.

La deuxième méthode utilise des NURBS. La plupart des modeleurs de CAO, FAO, IAO, et de CIAO, y compris Rhino, représentent les formes libres à l'aide de NURBS. Les produits qui utilisent les NURBS peuvent représenter des formes libres avec une précision assez importante pour répondre aux applications les plus exigeantes s'ils sont assidus dans l'implantation des NURBS. Si le but principal d'une application est le dessin de machines ou de dispositifs et non pas les formes libres, il est fort possible que l'implantation des NURBS obtenue ne réponde pas correctement aux exigences de la modélisation de formes libres. Cette remarque s'applique particulièrement aux modeleurs de solides paramétriques de moyenne gamme, qui travaillent à partir d'éléments et qui sont tellement répandus de nos jours.

Le but principal de RHINO étant la modélisation de formes libres à partir de NURBS, son implantation de NURBS est l'une des plus fortes que l'on puisse trouver actuellement sur le marché. Vous trouverez ci-après les principaux points à prendre en compte lors de l'évaluation de la précision d'un modeleur pour votre application :

  • Position . Rhino, comme la plupart des produits de DAO, représente la position d'un objet sous forme de numéros à virgule flottante en double précision. Ceci signifie que la valeur des coordonnées x, y, ou z de tout point peut osciller entre ±10308 et ±10-308. La plupart des logiciels de DAO, y compris Rhino, utilisent l'arithmétique flottante en double précision. En raison de la limitation des ordinateurs à 32 bits (tous les ordinateurs modernes), nous prévoyons que la précision des calculs sera de 15 chiffres, oscillant entre ±1020 et ±10-20. Cette limitation est la même dans tous les produits de CAO modernes.

    Les produits de CAO moins récents, développés pour fonctionner sur des ordinateurs d'une précision moins élevée, présentent souvent des limitations supplémentaires. Par exemple, beaucoup de modeleurs de CAO sont conçus pour effectuer des calculs sur une géométrie limitée à un cube de 1000x1000x1000 mètres, centré à l'origine. (Attention : Un autre système de modélisation bien connu disponible dans le commerce requière des paramétrages qui se rapprochent à un facteur 10 près des paramétrages par la longueur d'arc). Rhino ne présente aucune de ces limitations qui se trouvent dans des produits moins récents.

  • IntersectionsLorsque deux surfaces de forme libre sse croisent dans Rhino, la courbe d'intersection résultante est calculée avec la précision spécifiée par l'utilisateur. La précision par défaut (tolérance) de Rhino est de 1/100 millimètre. Beaucoup de systèmes de CAO ont une tolérance programmée, qui ne peut pas être dépassée. Si vous étudiez avec soin la géométrie produite par d'autres modeleurs à partir d'intersections de surfaces de forme libre, de la création d'un raccord de forme libre et des décalages d'une surface de forme libre, vous découvrirez que cette géométrie est en fait calculée avec une précision allant de 10-2 à 10-4 mètres même si le programme indique qu'il peut atteindre une précision de 10-8 (sans mentionner que les unités sont des mètres).

  • Continuité (le changement de courbure est égalé au niveau d'une jonction.) La plupart des produits de DAO n'ont même pas d'outils permettant d'égaler une courbure et encore moins d'égaler une courbure avec une précision telle que le demanderait un dessinateur averti. Si votre application requière des surfaces de forme libre lisses telles que les surfaces portantes, les surfaces portantes hydrodynamiques, les lentilles ou les surfaces réfléchissantes, vous avez besoins de ces outils que vous ne trouverez que dans Rhino ou dans des produits de modélisation de surface de pointe tels que CATIA et Alias.
Autres points à prendre en compte :

  • Unités Dans Rhino, l'utilisateur peut choisir les unités. Lorsque les unités sont changées, tous les calculs se font dans ces unités. Dans beaucoup de logiciels de CAO, les unités ne sont utilisées que lors de l'affichage. Même si vous avez choisi le millimètre comme unité, tous les calculs se font en mètres. Pas aussi important que cela. Vous n'avez qu'à changer la virgule de place. Faux ! Lisez ce qui suit.
  • Changer les unités Le changement d'unité ou les conversions d'unités peut être l'un des problèmes d'exactitude passé outre les plus communs en CFAO. La plupart d'entre nous pourrait penser que la conversion d'unités anglo-saxonnes en unités métriques peut introduire une erreur à laquelle nous n'aurions jamais pensé lors de la conversion de millimètres à centimètres. Pourquoi ? Parce que nous pensons en décimales. Mais devinez quoi ... L'ordinateur, lui, ne pense pas en décimales. Il utilise le système binaire (qui est en base 2, et non en base 10). Ceci signifie donc que lors de la conversion de millimètres à centimètres, l'ordinateur passe par beaucoup de multiplications et de divisions en virgule flottante. Les erreurs introduites lors de la conversion de millimètres à centimètres sont les mêmes que lors de la conversion de millimètres à pouces.
En résumé, Rhino est aussi précis voir même plus précis que tout autre logiciel de DAO disponible sur le marché de nos jours. De plus, Rhino fournit les outils nécessaires au réglage de la précision et des unités ainsi que les outils nécessaires au contrôle et à l'évaluation de la continuité qui ne se trouvent pas dans la plupart des autres logiciels de CAO. Rhino ne présente aucune de ces limitations qui se trouvent dans des logiciels de CAO moins récents.